Londinium, 1, Un lapin sous le Dôme, Un lapin sous le dôme

Agnès Mathieu-Daudé

École des Loisirs

  • par (Libraire)
    8 mars 2022

    Un premier tome prenant

    Londinium (un Londres imaginaire) ville où les humains et les animaux cohabitent sans problème, jusqu'à ce que ...
    tensions, disparitions, soulèvements sociaux risquent de mettre à mal cette société utopique. Arsène lapin, amateur d'énigmes et de philosophie, tente d'instruire le mystère de ce dérèglement. Une chose en entraînant une autre, nous voilà happés par cette histoire rondement menée et originale.
    A partir de 13 ans


  • par (Libraire)
    11 février 2022

    Captivant et mystérieux

    Arsène Lapin est un lapin qui mène des enquêtes dans un monde ou les animaux et les humains cohabitent ensemble. Mais il découvre des choses qu'il n'aurait jamais dû découvrir.. Ce livre est captivant et mystérieux. Les personnages sont attachants.

    Ambre, Club lecture de La Soupe de l'Espace


  • par (Libraire)
    19 décembre 2021

    Dans un Londres utopique, où animaux et humains cohabitent en presqu'harmonie, Arsène Lapin Détective, enquête sur d'étranges phénomènes...
    Une lecture courte mais addictive, où le mystère et l'aventure se côtoient pour notre plus grand plaisir ! Dès 13 ans


  • par (Libraire)
    24 novembre 2021

    Court roman de tout juste 200 pages, Londinium : un lapin sous le dôme est un premier tome prometteur autour d’une enquête au ton léger et filé d’humour anglais.
    Arsène, lapin détective aussi raffiné que maniaque, aime que la vérité soit « respectée », surtout si elle lui permet d’obtenir quelques pièces d’orcuivre en hauts lieux. Mais alors qu’il nous entraîne dans les terriers et les pubs d’un Londres alternatif, à la recherche d’une loutre disparue, ce n’est pas la vérité qu’il trouve mais un amas de mystères insolubles. Ceux-ci sont-ils en lien avec les tensions de plus en plus nombreuses en ville? En effet, si Londinium est célèbre pour sa cohabitation entre animaux et humains, c’est grâce à un équilibre savamment contrôlé. Hors, ce dernier montre de plus en plus de failles. Heureusement qu’Arsène cultive son flegme à coup de bouffées de pipes au lucernum ; on en apprécie d’autant plus son pragmatisme aux réflexions posées, lesquelles font souvent écho à l’actualité. . .