Rhinocéros, Pièce en trois actes et quatre tableaux
EAN13 : 9782070338801
ISBN :978-2-07-033880-1
Éditeur :Folio
Date Parution :
Collection :Folioplus classiques (73)
Nombre de pages :256
Dimensions : 1 x 1 x 1 cm
Poids : 158 g
Langue : français
Code Dewey :842.914

Rhinocéros

Pièce en trois actes et quatre tableaux

De

Dans Folioplus classiques, le texte intégral, enrichi d’une lecture d’image, écho pictural de l’œuvre, est suivi de sa mise en perspective organisée en six points : • Mouvement littéraire : Le renouveau théâtral, entre questionnement et polémique • Genre et registre : Le langage théâtral : l'instabilité du signe ou la représentation de la menace • L’écrivain à sa table de travail : De la nouvelle à la pièce : le rôle de l'histoire dans l'écriture dramaturgique • Groupement de textes : Le personnage au seuil de la monstruosité • Chronologie : Eugène Ionesco et son temps • Fiche : Des pistes pour rendre compte de sa lecture Recommandé pour les classes de lycée.
Dossier réalisé par Olivier Rocheteau. Lecture d'image par Ferrante Ferranti
Avc un dossier réalisé par Olivier Rocheteau, agrégé de lettres modernes, et une «lecture d'image» par Ferrante Ferranti, architecte et photographe.

Eugène Ionesco (Auteur) a également contribué aux livres...

Jacques ou La Soumission

Jacques ou La Soumission

Eugène Ionesco

Folio

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 3,90 €
Le blanc et le noir

Le blanc et le noir

Eugène Ionesco

Gallimard

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 6,00 €
Jeux de massacre

Jeux de massacre

Eugène Ionesco

Folio

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 6,80 €
EbookLe Solitaire

Le Solitaire

Eugène Ionesco

Editions Du Mercure De France

Indisponible sur notre site
En savoir plus sur Eugène Ionesco

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

5 étoiles

Par .

Je parlais récemment de Ionesco à propos de l'absurde, mais je n'avais de lui que des vieux et vagues souvenirs... alors ni une ni deux, je suis allé dans la bibliothèque de mon garçon lui piquer Rhinocéros qu'il a étudié l'an dernier pour le bac de français, que je voulais relire en même temps que lui et que je n'avais jusque là pas pris le temps d'ouvrir. De cette pièce émerge d'abord l'humour, les dialogues sont savoureux, les personnages se répondent du tac-au-tac, un vrai jeu de ping-pong verbal. Chacun y va de son opinion, de ses arguments plus ou moins fallacieux, Bérenger paraissant le plus faible, le plus discret, celui qui n'ose pas s'affirmer, surtout devant son ami Jean à l'assurance ancrée et visible et dont les propos ne souffrent d'aucune contestation selon lui. Le logicien est là également pour asséner une pensée faite de syllogismes : "Tous les chats sont mortels. Socrate est mortel. Donc Socrate est un chat." (p.46) Et puis, la fable tourne vite à un questionnement sur les régimes autoritaires, le totalitarisme. Tous ces gens qui veulent devenir des rhinocéros, suivre la masse et ne pas résister au discours ambiant populiste sont clairement les suiveurs, ceux qui deviendront les bourreaux des résistants. Ecrit en 1959, cette pièce fait sans doute référence au régime nazi et au stalinisme qui vient juste de finir (Staline est mort en 1952).

La pièce est fine, parce que sous ses dehors comiques, les discussions sans fin, elle est très sérieuse, et c'est même lorsque les dialogues deviennent les plus loufoques qu'ils sont les plus profonds, c'est là que le doute s'insinue dans le lecteur lui qui pouvait parier sur une certaine légèreté du propos : le langage très simple, basique (assez peu de mots sont utilisés, Ionesco répétant souvent les phrases et usant d'un vocabulaire très simple), le ton résolument drôle, absurde, les personnages stéréotypés à en être eux-mêmes ridicules et amusants. Ce qui est fin également, c'est le basculement imprévisible de certains d'entre eux, au détour d'une phrase, d'un mot, eux que l'on aurait pu croire sûrs d'eux, convaincus de leur forte personnalité, hop ils changent du tout au tout et versent dans l'opinion qui monte et deviennent vite des moutons... ou plutôt ici des rhinocéros qui viendront grossir les rangs du troupeau, sans réfléchir. Bérenger à l'apparente faiblesse de caractère est celui qui se révélera le plus combatif.

Bref, une très bonne idée que cette relecture estivale d'une pièce essentielle à conseiller à tous.